english versionenglish version
we ship all over the world
   


agnès varda
arnaud fleurent-didier
atsuko
audimat
chevalrex
edition paumes
editions nomades
elodie cavel
encore super
equilibre fragile
guillaume fédou
ignatus
in the mood for
jacques demy
jean
julien bourgeois
l'écume des jours illustrée
les carnets du dessert de lune
marc morvan & ben jarry
mehdi zannad
microcultures
myriam huré
naïm amor
objet disque
perio
serge morin
talitres records
tricatel
valérie belmokhtar
warum
youpe youpe




annee
alix d. reynis
all the ways to say
aperture
atelier bobbie
atelier mouti
aurélie dorard
bdm studio
bobbie
britney pompadour
brüne
bubu's fab
carré royal
charlotte sometime
cinq points
claire hecquet-chaut
coralie de seynes
coucou suzette
emilie marc
gangzaï
germaines
inaden
judith benita
jurianne matter
kaweco
krafft & co
l:a bruket
le bénéfique
les editions du paon
les succulentes
les succulentes
lost in
macon & lesquoy
maison em
maison la bougie
mamamushi
mauricette
michoucas
moismont
monsieur papier
mrs. nobody
ninn apouladaki
pagil blaja
redfries
rive droite
rue du bouquet
sabrina
samo
sandrine péron
say cheese
scarlette ateliers
season paper
sonia cavallini
the blossom bohemian
the dybdahl co
traveler's company
trois petits points
trémoulière
twen
unseven
until july
veni vedi vici
yipikai



Pour s'inscrire
et se désinscrire :  
 


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >>

01/03/12 - Le Bonbon



> voir l'article


11/10/10 - A nous Paris

L'histoire de French Touche racontée dans A nous Paris...

> voir l'article


06/06 - Magic

Le cri de la liberté, 2ème chansonpoche signée Guillaume Fédou, est sélectionnée dans le "top 5 du bouclage" par la rédaction de la revue pop moderne magic.


14/06/05 - Salzburger Nachrichten

"(...) Der Sound-Minister
Arnaud Fleurent-Didier ist das, was man landläufig einen künstlerischen Spinner nennt. Er verweigert hartnäckig lukrative Angebote französischer Major Labels, um bei der selbst in Frankreich weitgehend unbekannten Künstlerplattform "French Touche" sein eigenes Süppchen zu kochen.
Die Rockkritik hat ihm zu Ehren eine neue Musikkategorie geboren: "Zart-Bitter-Pop". Weil er verschwenderisch mit Melodien und Sounds umgeht. Er komponiert und spielt fast alle Instrumente auf seinem jüngsten Album selbst ("Portrait du jeune homme en artiste"), ausgenommen Klarinette und Flöte. "Aus Zeitmangel", wie er sagt. Seine Texte zeichnen sich durch intelligente Ironie aus. In "Rock Critique" etwa erklärt er, wie man einen perfekten Hit schreibt: "Prophetique, erotique, acoustique, electronique, pathetique, atypique, rock critique". So schafft man es (...)"

Peter Gaigner fait un portait du jeune homme en artiste et de son Monde meilleur ... pour le quotidien autrichien.

> voir l'article



06/05 - Lucky

French Touche, coup de coeur de la rédaction, se retrouve dans les "french classics" du magazine américain Lucky, aux côtés des Prairies de Paris, Isabel Marant, Paul et Joe ...

> voir l'article


05/05 - Corriere della Sera

" (...) Fama e onori internazionali dovevano arrivargli dopo tre album e cinque anni di ricerca, culminati in quella diretta televisiva dal Palazzo di Vetro di New York, dove Arnaud non applaudì lo statista, ma la star. La pop star.
E non soltanto perché mancavano ancora il senno di poi e il sottofondo del pianoforte, che rende oggi il testo più struggente. Occorre saper scendere a patti col proprio destino e de Villepin ha cambiato dicastero e preoccupazioni prima di scoprire, all'inizio di quest'anno, che comunque le sue parole non erano corse invano. L'attuale ministro degli Interni aveva già avuto la soddisfazione di collezionare gli adesivi stampati in America dai pacifisti: « I francesi avevano ragione » . E accettato con sapiente modestia il riconoscimento: « La politica non consiste nella distribuzione di voti buoni e cattivi » . Ma ha appreso di aver composto un inno solo un paio di settimane prima che il cd di Fleurent-Didier fosse diffuso sul mercato discografico. Nel secondo anniversario del suo ultimo tentativo di fermare la guerra, de Villepin si è visto omaggiare dalla casa di produzione, French Touche, di un esemplare del suo inatteso debutto musicale. Offeso? Tutt'altro. « Questa rilettura può toccare un largo pubblico — si è reso conto il pragmatico uomo di governo — soprattutto tra i giovani che vogliono credere alla forza dei valori e delle convinzioni » (...)"

Chronique de la chansonpoche Un monde meilleur... d'Arnaud Fleurent-Didier dans le quotidien italien.



27/04/05 - A nous Paris

"(...) Pour mieux comprendre l'état d'esprit des antijours, ils se sont dotés d'un antijournal, 'une proposition d'antijournalisme'. Ils connaissent tous les codes de la presse, ils font exactement l'inverse. 'Pas d'actus, pas de photos, pas de respiration, pas d'agenda, pas de chroniques des disques du moment, pas de vérité...'
84 pages de noir et de blanc avec les rubriques musique, sport, image, drogue, bouffe, peur, mort, larmes, rêves, contes de fée, petites annonces réelles ... Morceau choisi dans l'édito :
Le jour, c'est de la merde...
La nuit, tout est plus beau,
tout le monde se ressemble,
la bouffe a meilleur goût,
la musique sonne mieux,
l'art a de la gueule,
l'humour défonce
(...)"

Découverte des Antijours par Edouard Rostand dans son dossier "Spécial Nuit"

> voir l'article


04/04/05 - Le Parisien

" (...) C'est l'interprétation par un jeune d'un tournant de la vie internationale. Cette relecture peut toucher un large public, dont les jeunes qui veulent croire à la force des valeurs et des convictions (...)"

Propos de Dominique de Villepin sur la mise en "chansonpoche" de son célèbre discours à l'ONU repris par le Parisien.



04/05 - ELLE

"(...) Emilie et Valérie font fureur avec cette caverne d'Ali Baba où des créateurs exposent des ballerines brodées, des boucles d'oreilles en céramiques et des collants sérigraphiés... Sans oublier les CD-cartes, ou chansonpoches, de leurs amis musiciens qu'elles éditent (...)"

> voir l'article


      
01/04/13 - Madame Figaro

French "Touche-à-Tout" dans la To Do List de Madame Figaro !

> voir l'article


26/11/10 - ELLE

La boutique est dans ELLE à Paris du 26 novembre 2010 !
A l'honneur : UnairdeBrune, Severina Kids, TokyoMilk et Georges et Rosalie !

> voir l'article


27/08/07 - Libération

"(...) Une mémoire de la chanson française, c’est en partie ce à quoi ressemble sa musique. On songe à Polnareff pour le timbre gracile et les cordes raffinées. «Entre Ferré et Gainsbourg dans les bacs», nuance, malicieux, son site perso. Comme eux, Fleurent-Didier fait le lien entre deux traditions très françaises. D’un côté, l’attachement au format chanson, où priment les textes. De l’autre, une attention aiguë pour l’enrobage sonore des morceaux, qui court des arrangeurs sixties (De Roubaix, Colombier) à la musique électronique la plus actuelle. Car, sous ses airs anachroniques, le garçon est bien de son temps. Exploit rare, il parvient à réconcilier sur son nom deux des chapelles médiatiques les plus antagonistes de ces dernières années, la French Touch et la nouvelle chanson française. Nicolas Godin, du duo electro Air: «La musique d'Arnaud me touche davantage que celle de Gainsbourg.» Et pour Vincent Delerm , «sa musique est aussi belle que celle de Peau d’âne.»
Raconter l’époque sur une musique atemporelle, telle est l’ambition de ce Rastignac pop, qu’impressionne la «générosité, la cohérence et la contemporanéité» de l’œuvre d’un Balzac. Sur un tapis de clavecins rococo, son dernier disque, le Portrait du jeune homme en artiste, disait ainsi les errements du chanteur débutant face aux diktats des Inrocks, aux «Prix verts» de la Fnac et au succès qui ne vient pas ( Mon disque dort). Un portrait qui, par sa sincérité, s’écoute comme un autoportrait en creux (...)"

Portrait d'Arnaud Fleurent-Didier par Auréliano Tonet

> voir l'article


03/06 - The Paris Times

" Pleasure for the Eye and Ear
In the Batignolles neighbourhood near Place Clichy, French Touche is a small cave where you enter without knowing what you are looking for, and yet find the item you’ve always wanted (...) "

extrait du mensuel anglophone The Paris Times, fresh insights into life in Paris, par Isabelle Gollentz

> en savoir plus


03/06/05 - The World

"(...) Fleurent-Didier says he wanted listeners to have a strong emotional response to the war on Iraq. But he says he didn't mean for "A Better World ..." to be taken as a statement of French nationalism.
Fleurent-Didier: 'I wanted to illustrate the war in Iraq... I was rather sad to see that we had no other choice but making a new war. Now it sounds more patriotic, I would say.'
The song has gotten more airplay this week in France -- now that Dominique de Villepin is the country's new prime minister.
Villepin is a career diplomat and a self-published poet. He's also the author of several books on contemporary French culture and a biography on Napoleon Bonaparte. But critics say this man of letters isn't necessarily a good choice for public office (...)"

Interview d'Arnaud Fleurent-Didier par Ruxandra Giudi

> en savoir plus


06/05 - Benzine

"(...) Un monde meilleur combine mélodie irrésistible et un texte puissant. Pour la mélodie, c’est une composition d’AFD. Classique mais aux arrangements somptueux. Pour le texte en revanche, c’est autre chose. En effet, il s’agit de celui que Dominique De Villepin prononça aux sièges de l’ONU le 14 février 2003 pour prendre la défense de la paix contre une intervention militaire en Irak. Sans prendre pour autant parti (mais en sortant toutefois ce single deux ans plus tard, jour pour jour, après la lecture de ce texte) Arnaud Fleurent-Didier fait des paroles de De Villepin une chanson éblouissante de classe. Ne cherchez plus le nouveau Gainsbourg : il est devant vos yeux. Et dans vos oreilles (...)"

Chronique de la chansonpoche Un monde meilleur... par Olivier Combes

> en savoir plus



05/05 - How

French Touche la Chine, grâce à la sélection "How's choice" du magazine de mode venu chiner et découvrir la collection CD chansonpoches.

> voir l'article


15/04/05 - Libération

"(...) Le texte expliquait le «non» français à la guerre en Irak. Fleurent-Didier a composé avec lui comme Chostakovitch jouait des humeurs politiques de Staline. Au bord de rejoindre Nuit et brouillard de Jean Ferrat, ou Regarde de Barbara, au panthéon des chansons politique du siècle, Un monde meilleur... a déjà eu les honneurs de l'AFP et du Parisien. Dans le magazine Technikart d'avril, Dominique de Villepin réagit. «Je pense que cette relecture peut toucher un large public, affirme-t-il, dont les jeunes.» (...)"

Un monde meilleur... chroniqué dans la rubrique "Tubes à essai" par Emmanuel Poncet

> voir l'article


06/04/05 - BBC

"A better world at French Touche"
A speech made by former French foreign minister Dominique de Villepin before the outbreak of the Iraq war has been set to music and released on CD.

Review and interview of Arnaud Fleurent-Didier by Damian Quinn

> voir l'article


04/04/05 - Dépêche AFP

Villepin juge "originale" la mise en musique de son discours à l'Onu.
"Ce projet original et personnel exprime le sentiment que la France ne pouvait pas rester silencieuse dans ces circonstances si elle voulait être fidèle à elle-même et aux principes universelles qu'elle a toujours défendus" estime le ministre, qui avait expliqué en 2003 devant l'Onu l'opposition de la France à la guerre en Irak.




04/05 - Technikart

Dominique de Villepin est-il une pop star ?
"(...) Le musicien Arnaud Fleurent-Didier a samplé le discours de Dominique de Villepin contre la guerre en Irak. "Technikart" a demandé à son auteur, aujourd'hui ministre de l'intérieur, s'il comptait faire carrière dans la chanson (...)"

Entretien avec Dominique de Villepin par Pascal Bories

> voir l'article


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >>


90 rue Legendre 75017 Paris (plan d'accès)
du mardi au samedi de 11h à 20h
tel : 01 42 63 31 36
contact@frenchtouche.com - aide en ligne - conditions générales de ventes

conception & réalisation : webdesign@frenchtouche.com
paiement sécurisé en ligne avec la Banque Populaire